Le Château de Belcastel démontre qu’une collaboration entre l’art et l’architecture est possible.

L’histoire du château remonte au IXéme siècle, lorsque les villageois de Belcastel érigèrent une chapelle médiévale pour y pratiquer leur culte. L’extension de la chapelle se poursuivit au cours des deux siècles suivants ; ainsi naquit le château.

Au XIIIème siècle, les Seigneurs de Belcastel furent ruinés et décimés par les Croisades. Conséquence directe, le château fut confisqué par la Couronne et servit de bastion militaire. En 1390, il fut offert à un fidèle et vaillant chevalier nommé Saunhac. Les Saunhac redonnèrent vie au village de Belcastel en rénovant le château, mais aussi en construisant le magnifique pont et l’église qui font encore de nos jours tout le charme du village.

À la fin du XVIème siècle, le dernier héritier des Saunhac abandonna le château. Ce n’est que 100 ans plus tard qu’un habitant du village en fit l’acquisition. Malheureusement, celui-ci vendit les parements de pierre des différentes ouvertures de l’édifice, entraînant irrémédiablement le château à la ruine.

En 1973, le célèbre architecte français Fernand Pouillon découvrit les vestiges du Château de Belcastel. Séduit par le lieu, il mit son inspiration et son génie au service de la forteresse qu’il restaura à la main durant huit ans. Dix maçons algériens percèrent une carrière de pierres dans une colline située au-dessus du château, et contribuèrent à ériger l’ensemble des tours et des murailles, n’utilisant pour cela ni grue ni machine. Des maîtres-verriers vécurent et travaillèrent également sur le site, créant 85 fenêtres intégrant en leur centre des vitraux du XVIème siècle peints à la main.

Après l’achèvement triomphal de la restauration, Fernand Pouillon installa au château sa résidence principale. La renaissance du joyau que représentait désormais leur village a encouragé les habitants de Belcastel à étendre la restauration aux routes et maisons, belles certes, mais dégradées.

Deux décennies après la mort de Fernand Pouillon, les propriétaires actuels du château ont acheté la forteresse, et ont commencé à transformer la structure en un lieu sûr et accueillant pour les visiteurs. Maintenant, pour la première fois dans sa longue histoire, le château est ouvert au public.

Il ya aujourd’hui beaucoup à voir au Château de Belcastel : ses douves, une douzaine de salles, 5 cours, et d’incomparables points de vue sur la rivière Aveyron. Le château abrite en outre une collection d’armures originales du 16ème siècle et plusieurs galeries d’art contemporaines inspirées par Galerie AFA à SoHo, New York.

Le Château de Belcastel est assurément un lieu unique où art et architecture, présent et passé se télescopent.

 

Visites

Basse Saison
avril au 15 juin et
16 septembre – 11 novembre
Ouvert tous les jours de 10:00H-13.00
et de 14.00H-18:00H

Haute saison
15 juin – 15 septembre
Ouvert tous les jours 10:00H-19:00H